ven 18 août 2017
le Pic de Saint-Barthélémy
relief


carte


Quitter la N 20 à Luzenac pour prendre la D 55 jusqu'au nord-est de Lordat. Utiliser alors vers le sud-est la route des corniches. A la sortie de Bestiac (calvaire, 860 m), emprunter la route qui monte à la carrière de talc de Trimouns.
A 1550 m, arrivé en vue de la carrière, prendre à gauche une piste qui traverse le ruisseau de la Lauze.
Se garer en bordure de la piste, à l'endroit où celle-ci passe pour la deuxième fois sous le câble transporteur venant de la carrière. De la piste 1580 m, monter une petite combe vers le sud-ouest.
En cinq minutes on atteint un pylône du câble transporteur de Trimouns d'où l'on gravit la crête au nord.

Replat, 1850 m. Belle vue sur l'étang de Béseil situé au nord. Suivre la crête, d'abord vers le nord-ouest puis à nouveau vers le nord.
De 2040 m, continuer le sentier de crête ou escalader quelques rochers.

Col 2090 m. Poursuivre plein nord pour atteindre un sommet sans nom (2256 m) qui surplombe l'étang Tort (2100 m, au nord-est).
Continuer vers le nord-ouest pour joindre l'antécime du pic de Soularac.

Pic de Soularac, 2368 m. Panorama immense et magnifique. Descendre à l'ouest-nord-ouest la très belle crête qui ne présente que peu de difficultés.
En vingt minutes on atteint le col du trou de l'Ours (2215 m) offrant un belle vue sur l'étang du Diable et l'étang des Truites au nord-nord-est. Effectuer vers l'ouest-nord-ouest la dernière grimpette.

Pic de Sainy-Barthélémy, 2348 m. Comme depuis le pic précédent, le panorama sur la haute montagne ariégeoise et sur la plaine y est ici exceptionnel. Emprunter la crête qui descend sensiblement plein sud.
Du pic des Bugarels (2222 m), contourner par la droite (sud-ouest), le haut du vallon qui s'ouvre au sud du pic et descendre ensuite plein sud sur la crête du Sarrat de Bertenac. D'un replat (1770 m) plonger à gauche dans les éboulis d'un petit talweg pour joindre une zone assez plate que l'on traverse vers le nord-ouest.

Cabane, 1689 m. Traverser au sud le ruisseau de Fontronne, puis monter plein est vers une piste que l'on emprunte sur la droite (sud-est). A 1720 m, la quitter dans le premier virage (d'une série de lacets qu'il est préférable d'éviter) et partir à gauche (est) pour rejoindre en une traversée sensiblement horizontale la crête que l'on a gravie en début de course. Emprunter alors le sentier pour rejoindre le pylône du câble et de là, descendre la combe au nord-est.





206832 visites
contact . infos pratiques . plan du site . météo . newsLetter . liens . remerciements

Tous droits réservés © Laurent Rameil