jeu 14 décembre 2017
Contes et histoires - Un désespéré Jeudi soir 24 janvier arrivait venant de Béziers à Ax-les-Thermes, par le train de 10h du soir, un jeune homme nommé Joseph Cerda, âgé de 23 ans, originaire d'Andorre-la-Vieille. Il se rendit à l'hôtel Sicre, où après avoir pris une tasse de thé, il demanda une chambre et alla se coucher.

Le matin, vers 4h, le jeune homme se tira deux coups de pistolet. La première balle perfora la langue et le palais, et la seconde, passant un peu plus en bas s'aplatit sur la partie postérieure du larynx. Ne pouvant pas, malgré ses deux horribles blessures, se donner la mort, Cerda saisit sa canne-épée, et se transperça la poitrine à deux reprises, se faisant chaque fois des blessures profondes de 4 à 5 centimètres. Ne sentant pas encore venir la mort, ce pauvre désespéré ouvrit la fenêtre et se lança sur le trottoir. S'étant relevé, il se jeta cinq ou six fois la tête contre le mur de l'hôtel.

La mort ne venant pas encore, il se précipita dans la rivière dans l'intention de se noyer. Il n'y réussit pas davantage et ne pût que se meurtrir tout le corps sur les pierres sur lesquelles il a dû se rouler avec rage. Sorti de l'eau il remonta sur la place du Breilh où enfin, épuisé par la perte énorme de son sang, il tomba évanoui.

C' est dans cette situation qu'il fut retrouvé, vers 5h30, par monsieur Benoît Font, facteur, qui, aidé de deux hommes le transporta à l'hôtel. Monsieur le docteur Bonnans, maire, le commissaire de police et la gendarmerie prévenus se rendirent immédiatement auprès de monsieur Cerda.
Monsieur le docteur le fit transporter à l'hospice et pendant que le commissaire de police et la gendarmerie se livraient à une enquête, prodigua ses soins à ce pauvre désespéré et ne le quitta qu'à midi après avoir extrait une des deux balles.

On se perd en conjectures sur les causes de ce suicide. Il paraît cependant que Joseph Cerda souffrait beaucoup d'une névrose de l'estomac et que ce serait pour mettre un terme à ses souffrances qu'il a voulu attenter à ses jours.

Ax-les-thermes (L'Avenir, 27 janvier 1901)




216575 visites
contact . infos pratiques . plan du site . météo . newsLetter . liens . remerciements

Tous droits réservés © Laurent Rameil