ven 23 juin 2017
la peste de 1631 D'après le rapport de Jean Perpère d'Orgeix, vicaire d'Ax, qui a consigné le récit de la peste de 1631 dans le registre le plus ancien des sépultures de la paroisse de Saint-Vincent d'Ax, on relève pour Sorgeat 206 victimes.

Seul des quatre annexes de l'archiprêtré d'Ax, Sorgeat avait déjà à cette époque un cimetière propre, comme il ressort clairement des actes précités. L'archiprêtre d'Ax percevait une contribution annuelle de 60 livres pour l'entretien du vicaire de Sorgeat et d'Ignaux, d'après les registres du Conseil de l'Oeuvre des Maîtres ou Marguilliers de l'église matrice ou archipresbitérale Saint Vincent d'Ax. Le Conseil de l'Oeuvre des siècles derniers n'était qu'autre que la Fabrique moderne organisée par les décrets du 26 juillet 1803 et 30 décembre 1809.




201931 visites
contact . infos pratiques . plan du site . météo . newsLetter . liens . remerciements

Tous droits réservés © Laurent Rameil